MODÈLE DE BUSINESS

PLAN FINANCIER

Pour réussir votre business plan voici quelques recettes :

1 – Estimez vos dépenses de fonctionnement avec générosité

Les principales dépenses sont généralement

  • Le loyer de votre local commercial. Pour cela ce n’est pas trop compliqué à valoriser puisque vous avez un contrat qui fixe le montant du loyer. Si c’est chez vous c’est encore plus simple puisque c’est généralement gratuit. Il peut néanmoins être intéressant de le valoriser si par la suite vous vous développez et devez prendre un local professionnel.
  • Pour les activités commerciales il conviendra d’estimer le montant de vos achat de marchandises. Pour cela deux solutions : déterminez un taux de marge “moyen” en vous inspirant des statistiques professionnelles, ou bien raisonnez en terme de coefficient, c’est à dire par combien vous allez multipliez le prix de vente de vos achats. Dans les deux cas soyez plutôt pessimiste et n’oubliez pas d’intégrer les pertes, les vols et les invendus.
  • Pour les activités de production il faut calculer le coût de production de vos articles et déterminer les quantités de matière premières nécessaires.
  • Les salaires : déterminez le nombre de salariés dont vous allez avoir besoin et estimez le coût de chacun. Pour cela vous pouvez utiliser les outils proposés par l’administration. https://entreprise.pole-emploi.fr/cout-salarie. En ce qui concerne votre salaire : n’oubliez pas de l’intégrer car même si vous pensez ne pas vous rémunérer, votre activité doit être viable et doit pouvoir absorber le coût de votre travail?

Pour les autres dépenses de fonctionnement essayez d’avoir le maximum de devis pour être au plus près de la réalité : Assurance, Téléphone, Expert Comptable, Entretien, Réparations, Déplacements, Frais bancaires, Cotisations, Eau-électricité, Frais de déplacements…

2 Déterminez votre chiffre d’affaires avec réalisme

Estimez votre chiffre d’affaires selon des bases réaliste en partant d’un prix unitaire moyen et en multipliant par le nombre d’articles à vendre dans la journée. Ramenez ce chiffre à l’année en tenant compte de vos jours d’ouverture et éventuellement de la saisonnalité de votre métier.

Cela peut s’appliquer pour l’essentiel des activités :

Pour un restaurant : le prix moyen du repas par le nombre couverts, pour un consultant le taux horaires par le nombre de consultations, pour un commerce le prix moyen d’un article par le nombre d’article à vendre…

Vous obtenez ainsi un montant raisonnable de chiffre d’affaires.

Dans un deuxième temps, une fois que votre business plan aura été finalisé, vous pourrez également déterminer à quelle hauteur il convient de fixer votre chiffre d’affaires pour que celui-ce soit équilibré. Vous pourrez ainsi savoir combien d’article, d’heures…il faut facturer et savoir ainsi si cela est réalisable.

Cela déterminera également votre point mort ou encore seuil de rentabilité qui est le montant du chiffre d’affaires à atteindre pour avoir un résultat de 0.

3 – Déterminez le montant de vos investissements.

Pour ouvrir votre entreprise, il vous faudra surement réaliser quelques investissements : acheter du matériel, du mobilier, des logiciels, faire des travaux…Pour cela également demandez des devis. Cela sera utile pour établir votre prévisionnel mais également pour obtenir des financements de votre banquier.

Faites attention à la TVA. Si les investissements sont conséquents, vous allez payer vos fournisseurs pour un montant TTC et la TVA ne vous sera pas remboursée immédiatement par les impôts (comptez 3 mois entre le montant du paiement et celui du remboursement). Généralement la banque finance le montant hors taxe et il convient de prévoir avec votre banquier un financement intermédiaire.

4 – Prévoir un financement au moins égal aux investissements

Pour financer ces investissements, vous pourrez le faire de plusieurs façon :

  • Des apports personnels. Si vous êtes en société, ils se feront sous la forme de capital ou de compte courant. Ne prévoyez pas un capital élevé si personne ne vous le demande, mais plutôt un apport en compte courant que vous pourrez récupérer facilement lorsque votre société aura de l’argent
  • Des financements bancaires. Essayez d’obtenir une durée assez longue de remboursement, les taux d’emprunt étant actuellement relativement bas.

Pour les achats de commerces les établissements bancaires demandent en général que l’apport personnel soit au minimum de 30% de la valeur l’acquisition.

N’hésitez pas à emprunter, car la banque ne vous financera que pour les investissements que vous allez réalisez et gardez plutôt votre trésorerie personnelle pour faire face à des besoins de trésorerie ponctuels et financer votre besoin en fonds de roulement.

5 Déterminez votre besoin en fonds de roulement (BFR)

Pour démarrez votre activité vous allez avoir besoin de stock, celui-ci est le premier élément de votre BFR. Le stock de départ n’est généralement pas trop difficile à déterminer, mais par la suite il va falloir déterminer votre stock en rythme de croisière.

Pour cela on le détermine généralement en jour de chiffre d’affaires.

Exemple : vous estimez qu’il vous faut 3 mois de stock et votre chiffre d’affaires annuel est de 100000 euros. Vous vendez vos produit avec un coefficient de 2.

Vous avez donc 50.000 euros d’achats par an et donc un stock moyen de 50.000/12X3, ce qui fait 12.500 euros.

Le second élément est le crédit client. Selon les activités les clients ne payent pas de suite, parfois à 30 voir à 60 jours. Vous allez donc devoir en tenir compte pour établir votre business plan.

Celui ci se calcule également en jour de chiffre d’affaires.

Exemple : vos clients payent à 60 jours et vous réalisez un chiffre d’affaires HT de 100.000 euros, soit 120.000 euros TTC.

Il faudra prévoir un besoin de 120.000/365X60= 19726 euros.

Pour certaines activités, telles que les commerces, les clients paient comptant il n’y a donc pas de besoin.

Inversement vous allez peut être pouvoir payer vos fournisseur également avec un délai de 30 jours voir plus. Il conviendra également de le calculer comme pour les clients, ce qui générera un besoin négatif qui viendra réduire les besoins générés par le stock et les clients.

Après avoir fait tous ces calculs et obtenir les devis correspondant vous allez pouvoir établir votre prévisionnel et estimer si projet et viable. Le but du jeu étant de finir chaque années avec une trésorerie positive.

Vous pouvez pour cela utiliser notre modèle en ligne qui est totalement gratuit. Il suffit de remplacer les zones bleues par vos chiffres.

Budget prévisionnel gratuit : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1Wj49MF2Ezvns3UXnpJ8auwbNKU_Ve320G2IOso3v-dw/edit?usp=sharing

Pack eco : devis immédiat