Il arrive que la taxe foncière augmente sans pour autant que le taux d’imposition applicable ait bougé. L’évolution de la valeur locative à laquelle s’applique le taux voté par les collectivités locales peut expliquer ces hausses.

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr