L’Afep, qui représente les grands groupes tricolores, publie ce mardi son étude annuelle montrant que ses adhérents, qui représentent 14 % de la valeur ajoutée, paient 20 % des prélèvements obligatoires versés par les entreprises. Elle estime que leur poids dans l’impôt sur les sociétés est de plus en plus important, alors que le gouvernement a enchaîné trois mesures pénalisant les grandes entreprises en ce domaine depuis le début du quinquennat.

Sourced through Scoop.it from: www.lesechos.fr

Les grandes entreprises mise à contribution.