entreprise-sommeil-eviter-frais-liquidation

Mettre sa société en sommeil pour éviter les frais de liquidation

Par Jean-Luc Javelaud, le 6 janvier 2019
3 min.

Votre entreprise se porte mal et vous souhaitez la mettre en pause en évitant de la fermer ? La solution : mettre sa société en sommeil. On vous explique ce que vous devez faire et comment vous y prendre.

Éviter les frais de liquidation

La mise en sommeil d’une entreprise est souvent décidée par les chefs d’entreprise qui viennent de vendre leur entreprise et qui réfléchissent à un futur redémarrage d’activité.

Juridiquement le terme employé est la cessation d’activité sans disparition de la personne morale.

Cette solution évite les frais de dissolution-liquidation qui sont relativement onéreux et de création éventuelle d’une nouvelle société.

Si la société dispose de trésorerie, celle-ci pourra être conservée dans la société ce qui évite aux associés d’être imposés sur les sommes distribuées.

La mise en sommeil est juridiquement encadrée

La durée est limitée :

  • 2 ans pour une société,
  • 1 an renouvelable une fois pour les entreprises individuelles exerçant une activité commerciale,
  • et 1 an maximum pour les entreprises individuelles exerçant une activité artisanale.

Au-delà, l’entreprise risque une radiation d’office.

La déclaration de mise en sommeil est faite par le représentant légal de l’entreprise (gérant, président) auprès du CFE compétent ou du greffe du tribunal de commerce.

Elle donne lieu à une inscription modificative au répertoire des métiers ou RCS, vous obtenez alors un nouveau KBis.

L’insertion automatique au BODACC rendra la mise en sommeil opposable aux tiers.

L’insertion d’un avis de mise en sommeil dans un journal d’annonces légales est facultative.

Dans le cas de l’existence d’un établissement secondaire, le représentant légal de l’entreprise devra procéder à la fermeture de ce dernier.

Conséquences de la mise en sommeil

Cette procédure ne doit pas servir à masquer des difficultés financières.

Les comptes sociaux doivent continuer à être établis, arrêtés et déposés au greffe ainsi qu’aux impôts pendant toute la période de mise en sommeil.

Le représentant légal qui est soumis au régime des TNS continue de verser des cotisations sociales calculées sur une base minimale. Par contre s’il a le statut de salarié, il ne paiera pas de cotisations sociales en l’absence de rémunération.

La mise en sommeil n’a aucune incidence sur les avantages accordés par l’ACCRE.

En matière fiscale, l’entreprise devra faire une déclaration d’impôt sur les bénéfices avec la mention « Néant » en cas d’absence de bénéfice.

Elle reste aussi redevable de la CFE pendant les 12 premiers mois de la mise en sommeil.

En revanche elle est dispensée de faire les déclarations de TVA, ainsi que du paiement de cette dernière.

Le coût de la mise en sommeil d’une société est de 181.04 euros.

En conclusion : la mise en sommeil est une solution à étudier au cas par cas. Si la société dispose de liquidités importantes, cela peut être une solution pour éviter d’être imposé immédiatement à l’impôt sur le revenu. Dans le cas contraire et si vous n’envisagez pas à court terme de créer une nouvelle activité le mieux est de liquider directement sa société.

Informations Supplémentaire

Créer son entreprise : en savoir plus ici.

À propos de l’auteur

Jean-Luc Javelaud
Jean-Luc Javelaud
Expert-comptable
Passionné par les nouvelles technologies et le conseil aux entreprises, Jean-Luc Javelaud a développé son activité sur Internet afin de proposer aux entreprises des solutions économiques accompagnées de conseils à valeur ajoutée.
Cette ressource vous a-t-elle aidé ?

À découvrir également

apport-nature-micro-entreprise

Comment faire un apport en nature à une société depuis sa micro entreprise ?

Entrepreneur, il est possible de transformer sa micro-entreprise en société. Si vous avez atteint un certain développement et que votre chiffre d’affaires continue d’augmenter, il est peut-être temps de changer de statut. La constitution d’une société permet d’accueillir les actifs d’une entreprise individuelle existante. Le commissaire aux apports est la personne à contacter pour faire un apport en nature quand on est auto-entrepeneur depuis sa micro-entreprise.

11 min.
comprendre-devis-comptable

Bien lire et comprendre un devis comptable : tous nos conseils

Lorsque l’on est chef d’entreprise ou auto-entrepreneur, il est important de bien comprendre les documents nécessaires à son activité. C’est notamment le cas pour les devis comptables. Le devis est un premier lien avec son prestataire de comptabilité, c’est un engagement unilatéral qui est encadré par la loi. Il faut savoir qu’un devis comptable ne prend la valeur de contrat qu’une fois validé et signé par les deux parties. C’est pourquoi, il est fondamental de bien comprendre les caractéristiques d’un devis comptable avant de l’accepter. Pour bien analyser ce document qui scelle les modalités de collaboration entre l’entreprise et l’expert-comptable, nous avons rassemblé les conseils à suivre. Voici donc un éclairage complet pour vous aider à comprendre un devis en comptabilité.

9 min.
budget-expert-comptable

Comment calculer son budget expert comptable ?

Lorsque l’on est dirigeant ou entrepreneur, il y a des obligations auxquelles on ne peut échapper, et ce, quel que soit le secteur d’activité : la comptabilité d’entreprise. La comptabilité est une notion générique qui désigne à la fois l’organisation et l’étude des données financières de l’entreprise, mais aussi tous les documents qui y sont rattachés. Il ne faut pas non plus omettre le traitement de ces éléments, ainsi que les obligations qui en découlent.

11 min.
droit-chomage-president-sas

Quel droit au chômage pour le président de SAS ?

Les Gérants d’EURL ou de SARL, qu’ils soient minoritaires, majoritaires ou égalitaires, peuvent, en principe, toucher l’allocation chômage des travailleurs indépendants. Mais, quelles sont les conditions à remplir concernant le droit au chômage pour le président de SAS ? Dans cet article, découvrez toutes les règles applicables qui peuvent ouvrir droit à l’assurance chômage !

8 min.
Pourquoi nous confier votre comptabilité

Votre expert-comptable est toujours là pour vous !

Vous cherchez une solution pour faire votre comptabilité en ligne ou vous songez à externaliser vos finances ? SOCIC est un cabinet comptable qui vous propose une solution logicielle complète disponible directement depuis chez vous et des conseils par nos experts agréés.

En travaillant avec nous, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé avec un collaborateur dédié présent en permanence au cabinet et que vous pouvez joindre à tout moment par mail, téléphone ou tchat : c’est comme vous préférez !

Contactez l’un de nos experts
Votre expert-comptable en ligne est toujours là pour vous