statut-social-dirigeant

Quel statut social pour le dirigeant d’entreprise ?

Par Jean-Luc Javelaud, le 16 avril 2019
4 min.

Le choix d’un statut social est essentiel pour le chef d’entreprise, car il implique des conséquences fiscales et sociales selon le statut.

Il y a donc un grand intérêt pour le futur chef d’entreprise de bien s’informer sur la différence de ces deux régimes dans le cadre d’une constitution ou d’une reprise d’entreprise. Ainsi, le dirigeant peut être considéré comme travailleur non-salarié ou assimilé-salarié.

La Sécurité sociale pour les indépendants (ex-RSI)

👉 Sont travailleurs non-salariés (TNS) :

- Les entrepreneurs individuels (ainsi que les micro-entrepreneurs).

- Les gérants associés uniques de EURL ou EIRL.

- Les gérants associés majoritaires de SARL.

Le chef d’entreprise est soumis à une protection sociale spécifique à son secteur d’activité :

  • Les artisans, commerçants et industriels relèvent de la Sécurité Sociale des indépendants (assurance maladie, vieillesse, allocations familiales et la CSG/CRDS).

🚨 À savoir : A ce jour, ils ne sont pas couverts par les accidents du travail, la maladie professionnelle et le chômage. De ce fait, ils doivent souscrire à une assurance spécifique pour être couverts pour ces risques.

  • Les professionnels libéraux cotisent à trois caisses différentes : la Sécurité sociale des indépendants pour la maladie et maternité ; l’URSSAF pour les allocations familiales, CSG /CRDS et la contribution pour la formation professionnelle ; la CNAVPL pour la retraite de base et complémentaire.
  • Les chefs d’entreprise agricole relèvent de la Mutualité sociale agricole (MSA).
  • Les artistes et auteurs relèvent de l’AGESSA.

Les revenus soumis aux cotisations de Sécurité Sociale et CSG/CRDS sont les revenus professionnels qui doivent être déclarés chaque année en mai (ou en juin, en ligne) par le travailleur indépendant. Cette déclaration est obligatoire dans tous les cas, même dans la situation où l’assuré n’est pas imposable, par exemple. Depuis 2020 la déclaration est réalisée sur le même imprimé que la déclaration d’impôt sur le revenu.

👍 Avantage : ce régime permet notamment d’avoir des charges sociales moins importantes que celles des dirigeants assimilés-salariés, elles sont d’environ 46% de la rémunération nette. Celles-ci sont prises en charge directement par la société ce qui fait ainsi baisser l’impôt sur les bénéfice ou l’impôt sur le revenu pour les société soumises à l’IR ou les activités en nom propre.

🚨 Attention les cotisations sociales sont dues sur les dividendes versés aux gérants majoritaires pour la partie qui excède 10% du capital et des comptes courants de l’associé concerné.

Le régime général de la Sécurité Sociale

👉 Sont assimilés-salariés :

  • Les gérants minoritaires ou égalitaires de SARL ou de SELARL.
  • Les présidents et directeurs généraux de SA ou SAS. Ils ont la même protection sociale que les salariés (maladie-maternité, accidents du travail, prestations familiales et retraites) mais ne bénéficient pas de l’assurance chômage. De plus, ils bénéficient également des prestations de retraite complémentaire par l’AGIRC/ARRCO.

Remarque : Néanmoins, le dirigeant a la possibilité de souscrire à un contrat facultatif.

Le dirigeant assimilé salarié perçoit comme tout salarié une fiche de paie mensuelle et cotise chaque mois aux caisses sociales.

N’ayant pas le statut de véritable « salarié » au plan du droit du travail, il n’est pas soumis à la même législation au niveau du temps de travail, des congés payés, du salaire minimum…

Il a donc la possibilité de ne pas se rémunérer s’il le souhaite. C’est d’ailleurs ce que font souvent les créateurs d’entreprise qui perçoivent l’ARE les premiers mois d’activité.

En rythme de croisière cette solution n’est toutefois pas conseillée pour ne pas perdre ses droits à retraite et couverture sociale. Vous pouvez de même risque de devoir payer la taxe PUMA.

Bon à savoir : Il y a un avantage conséquent pour les dirigeants assimilés-salariés (associés ou actionnaires) au niveau des dividendes. En effet, ils ne sont pas soumis aux cotisations sociales peu importe le montant, contrairement à ceux qui sont perçus par les travailleurs non-salariés(TNS).😁

En conclusion, le choix dépend donc de plusieurs paramètres qui doivent être bien analysés avant la création d’une entreprise. Pour vous aider, les conseils d’un expert-comptable est recommandés.

À propos de l’auteur

Jean-Luc Javelaud
Jean-Luc Javelaud
Expert-comptable
Passionné par les nouvelles technologies et le conseil aux entreprises, Jean-Luc Javelaud a développé son activité sur Internet afin de proposer aux entreprises des solutions économiques accompagnées de conseils à valeur ajoutée.
Cette ressource vous a-t-elle aidé ?

À découvrir également

exoneration cotisations sociales dirigeant

Comment ne pas payer de cotisations sociales en tant que dirigeant ?

Des solutions existent pour ne pas payer de cotisations sociales pour les dirigeants. On vous explique en fonction de la forme sociale de l'entreprise comment faire pour éviter de payer des cotisations sociales.

4 min.
prime activite dirigeant

La prime d'activité des dirigeants

La prime d’activité résulte de la fusion depuis le 1er janvier 2016 du RSA et de la prime pour l’emploi. Les dirigeants d’entreprise qui perçoivent de faibles revenus peuvent en bénéficier.

3 min.
Dirigeant remunerations exonérées charges impots

Dirigeants : 6 rémunérations exonérées de charges et d’impôts

Nous vous présentons 6 solutions pour récupérer de l'argent de votre société sans payer ni charges sociales ni impôts.

6 min.
interessement-dirigeant-entreprise

L’intéressement pour les dirigeants d’entreprise

Mettre en place un intéressement dans votre entreprise peut se réaliser facilement à la suite de la ratification par le personnel (à la majorité des deux tiers) d’un projet d’accord proposé par le chef d’entreprise.

4 min.
droit-chomage-dirigeant-non-salarie

Le droit au chômage pour les dirigeants non salariés

Parce que vous ne disposez pas de lien de subordination entre vous et votre société en tant que dirigeant non-salariés, vous ne pouvez pas bénéficier des allocations chômages.

3 min.
SASU et option à l'impôt sur le revenu (IR)

La SASU et l'impôt sur le revenu

Si vous venez de créer votre SAS ou votre SASU, opter pour l'impôt sur le revenu peut s'avérer être une réelle opportunité fiscale. Dans quels cas opter à l'impôt sur le revenu? Quels sont les avantages et les inconvénient de la SAS (ou de la SASU) soumise à l'impôt sur le revenu (IR) ? Nous vous disons tout.

7 min.
woman-4702060_1280

La rémunération du Président d’une SASU : salaire/dividende.

Comment choisir le meilleur statut social en tant que président de SAS ou SASU ? Faut-il se rémunérer ou ne pas se rémunérer ? Percevoir des dividendes ou des salaires ? Quelles sont les obligations juridiques ?

5 min.
Pourquoi nous confier votre comptabilité

Votre expert-comptable est toujours là pour vous !

Vous cherchez une solution pour faire votre comptabilité en ligne ou vous songez à externaliser vos finances ? SOCIC est un cabinet comptable qui vous propose une solution logicielle complète disponible directement depuis chez vous et des conseils par nos experts agréés.

En travaillant avec nous, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé avec un collaborateur dédié présent en permanence au cabinet et que vous pouvez joindre à tout moment par mail, téléphone ou tchat : c’est comme vous préférez !

Contactez l’un de nos experts
Votre expert-comptable en ligne est toujours là pour vous