passer-micro-a-societe

Pourquoi et comment passer de micro-entreprise à SASU ?

Par Jean-Luc Javelaud, le 13 juin 2022
9 min.

Vous êtes micro-entrepreneur et vous souhaitez accélérer le développement de votre entreprise en changeant de régime. Le passage du statut de micro-entreprise à celui de société par actions simplifiée unipersonnelle, ou SASU, peut vous permettre de payer moins d'impôts. Quelles sont les démarches, comment s’y prendre ? Voici ce que vous devez savoir pour réussir votre transition.

Ce que vous devez savoir sur les SASU

Le régime de la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) est adapté à l’exercice d’une activité en solo tout comme le régime de la micro-entreprise. Avant de passer de micro-entreprise à SASU, sachez que ce statut juridique est doté d’une personnalité morale.

En effet, la SASU est une forme de société dérivée de la SAS, toutefois elle ne compte qu’un seul et unique actionnaire. Si vous décidez de transformer votre micro pour créer une SASU, cela impose donc de rédiger des statuts et d’apporter un capital social. Généralement l’une des raisons qui incitent un micro-entrepreneur à créer une SASU est le dépassement du plafond de chiffre d’affaires.

Sous le régime de la micro-entreprise, il y a un seuil limite de chiffre d’affaires à ne pas dépasser : 176 200 € HT pour les activités de vente de marchandises et d’hébergement, et 72 600 € HT pour les prestations de services et les activités libérales (chiffres pour 2022 et 2023).

Un micro-entrepreneur peut choisir de transformer sa micro-entreprise en SASU afin d’embaucher des salariés.

Bon à savoir : Vous pouvez en tant que dirigeant de SASU tout à fait décider de transformer votre entreprise en SAS par la suite, notamment si vous souhaitez vous associer avec des tiers.

Les avantages de passer de micro-entreprise à SASU

Pour savoir si vous avez intérêt à transformer votre micro-entreprise en SASU, vous devez comprendre ce que va vous apporter la SASU :

  • Bénéficier de l’accès à une meilleure protection sociale que celle de la micro-entreprise, avec notamment des indemnités en cas d’arrêts de travail ;
  • Le régime SASU permet d’optimiser les cotisations sociales et l’impôt sur le revenu, qui sont calculés uniquement sur la rémunération du dirigeant, alors qu’en micro, ils sont calculés sur le chiffre d’affaires,
  • Pouvoir passer en SAS et faire évoluer le capital de l’entreprise en s’entourant d’associés ;
  • De ne pas être limité dans votre activité par un plafond de chiffre d’affaires ;
  • De vous appuyer sur une vraie comptabilité qui vous aidera à obtenir des financements.

N’oubliez pas qu’après être passé de micro-entreprise à SASU vous allez avoir des obligations comptables. Mais si vous n’êtes pas comptable, vous pourrez vous faire aider par un expert-comptable dont c’est le métier.

Transformer sa micro en SAS : quels impacts ?

La SASU est une forme juridique qui permet à l’associé unique de n’engager sa responsabilité qu’à hauteur de son apport. Toutefois ce passage de micro-entreprise à SASU entraîne des impacts en matière, fiscal, social et comptable.

Baisse de votre impôt sur les bénéfices

La création d’une SASU va générer des changements dans le calcul de votre impôt sur les bénéfices.

D’abord, l’impôt à payer sera calculé sur le montant de votre bénéfice. C’est à dire le total de votre chiffre d’affaires (facturé à vos clients) moins le total de vos dépenses (payées à vos fournisseurs).

Alors qu’en micro entreprise il était calculé uniquement sur votre chiffre d’affaires. La base de calcul de l’impôt est donc généralement plus faible en SASU.

Ensuite le taux d’imposition de vos bénéfices est plus faible :

  • Si la société est soumise à l’IR (impôt sur le revenu), le dirigeant est imposé sur le bénéfice réalisé par la SASU, comme dans la micro-entreprise.
  • Si la SASU est soumise à l’IS (impôt sur les sociétés), le chef d’entreprise sera alors imposé uniquement sur les rémunérations et dividendes perçus, alors que les bénéfices réalisés par la SASU seront imposés à l’Impôt sur les Sociétés (15% jusqu’à 38.120 €, 25% au delà). En micro-entreprise, le taux d’imposition des bénéfices peut atteindre 45%

Baisse de vos cotisations URSSAF

Les cotisations URSSAF permettent à l’entrepreneur de bénéficier d’une protection sociale. Sous le régime de la micro-entreprise, leur montant varie en fonction des éléments suivants :

  • Le montant du chiffre d’affaires réalisé ;
  • Le type d’activité exercée.

Comptez 22 % du chiffre d’affaires pour les prestations de services, et 12,8 % pour les activités commerciales.

Après le passage micro-entreprise à SASU, le dirigeant qui se verse une rémunération bénéficie d’une meilleure protection sociale (retraite, indemnités arrêts de travail, etc.). Le montant des cotisations sociales représente 75% du salaire net qu’il se verse.

Le taux de cotisation est donc plus élevé, mais la base de calcul est souvent beaucoup plus faible.

Au final la protection sociale du dirigeant de SASU est meilleur et coûte souvent moins cher qu’en micro-entreprise.

Passer de micro-entreprise à SASU : les démarches

Il n’est pas possible de transformer directement une micro-entreprise en SASU. Cela suppose en effet de mettre fin d’abord à son activité de micro-entreprise avant de créer la SASU. Il faut donc respecter trois étapes pour passer de micro-entreprise à SASU :

  1. Clôturer son activité de micro-entrepreneur.
  2. Créer sa société en SASU.
  3. Apporter le patrimoine ou transférer le capital de la micro-entreprise à la société.

Fermer sa micro-entreprise

La première étape consiste à clôturer sa micro-entreprise. Pour cela, il suffit de déclarer la cessation d’activité de la micro-entreprise auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) ou directement sur le site de l’URSSAF dans votre compte de micro-entrepreneur.

Créer sa SASU

En parallèle, vous pouvez procéder à la création de votre SASU en effectuant les démarches suivantes :

  • Rédiger les statuts de votre société ;
  • Ouvrir un compte bancaire professionnel pour y déposer le capital social de votre SASU ;
  • Publier une annonce légal dans un journal d’annonces légales ;
  • Déposer un formulaire auprès du greffe par le biais d’un formulaire en ligne.

Suite à cette création, vous recevez le K-Bis et le numéro de Siret ainsi que le numéro de TVA intracommunautaire. L’immatriculation de votre SASU confirmée vous permet de débloquer les fonds du capital social déposé au préalable sur le compte bancaire dédié à votre entreprise.

Réaliser l’apport ou la cession du fonds de commerce à la société

La dernière étape consiste simplement à affecter le patrimoine de la micro-entreprise à la SASU. Pour procéder à cette opération, trois solutions sont possibles :

  • Apporter le fonds de commerce de votre micro-entreprise sous forme d’apport en nature (recommandé si vous faites au moins 50 k de chiffre d’affaires) ;
  • Procéder à la cession de fonds commerce, autrement dit vendre le fonds de commerce de votre micro-entreprise à la SASU. À la différence de la solution précédente, cela vous permet de récupérer l’argent de la vente. La vente pouvant être financé par un emprunt contracté par la SASU.

Cette dernière opération est fiscalement complexe et nécessite certaines formalités. Il est recommandé de se faire accompagner par un fiscaliste ou un expert-comptable.

SASU ou EURL : comment choisir ?

Si vous décidez de transformer votre micro-entreprise, vous pouvez choisir de la transformer en l’EURL ou en SASU (si vous êtes seul associé) ou en SARL ou SAS (si vous êtes plusieurs associés. Voici un comparatif des principales différences.

EURL SAS
Direction de la société Gérant Président
Le dirigeant Impérativement une personne physique, il peut s’agir de l’associé unique ou d’un tiers Une personne morale ou une personne physique, il peut s’agir de l’associé unique ou d’un tiers
Aides à la création pour le dirigeant associé ACCRE, ARCE ou maintien de l’ARE (maintien intégral possible si option pour l’IS et dirigeant non rémunéré) ACCRE, ARCE ou maintien de l’ARE (maintien complet si dirigeant non rémunéré)
Imposition des bénéfices Choix du régime fiscal IR (Impôt sur le revenu 0 à 46%), avec option possible pour l’IS 15% ou 25% (Impôt sur les sociétés) IS 15% ou 25%, avec option possible pour l’IR (5 exercices maximum)
Calcul des cotisations sociales du dirigeant 45% du montant es rémunérations du gérant + une partie des dividendes (EURL à l’IS) ou sur les bénéfices (EURL à l’IR) 75% du montant des rémunérations
Régime de sécurité sociale du dirigeant Régime de sécurité sociale des indépendants pour le gérant associé unique Dirigeant assimilé salarié
Périodicité des déclarations aux organismes sociaux Déclaration annuelle (via la déclaration d’impôt sur le revenu) Déclarations de cotisations sociales mensuelles ou trimestrielles

Si votre priorité est financière : c’est à dire de payer le minimum de charges sociales et d’impôts, choisissez l’EURL. Elle vous permettra de ne payer que 45% de charges sociales sur le montant de vos rémunérations.

Si vous souhaitez vous verser uniquement des dividendes (par exemple si vous êtes encore inscrit au Pôle Emploi), choisissez la SASU. Elle vous permettra de vous verser des dividendes sans payer de charges sociales.

Si votre priorité est de bien préparer votre retraite (vous avez plus de 40 ans et une carrière de cadre derrière vous), choisissez la SASU. Le statut « assimilé salarié » du dirigeant vous permettra de continuer à cotiser aux organismes de retraite auxquels vous avez déjà cotisé.

Passer de micro-entreprise à SASU : SOCIC vous accompagne

Le passage de micro-entreprise à société en SASU impose un certain nombre de démarches à remplir. Chez SOCIC, nous tenons à offrir à nos clients un accompagnement optimum au meilleur prix. Notre expertise et nos différentes solutions nous permettent de répondre à tous les besoins d’accompagnement en expertise-comptable.

Ainsi, grâce à une équipe dédiée, nous privilégions une offre de qualité au plus près de vos besoins avec un service rapide et personnalisé. Nous sommes présents pour vous guider et vous aider à prendre les bonnes décisions à chaque étape de la vie de votre société. Et cela, dès sa création ! En faisant appel à SOCIC et en déléguant à notre cabinet d’expert-comptable en ligne vous faites le choix de la sérénité.

En effet, nos experts prennent soin d’étudier les meilleures solutions de financement pour la réussite de votre entreprise. En choisissant notre offre SOCIC, vous profitez des conseils de nos experts inclus dans nos forfaits avec la rédaction de vos statuts et l’obtention de votre Kbis sous 48 h ! De plus, nous prenons à notre charge le coût de vos formalités de création de sociétés. Une offre à saisir sans tarder !

À propos de l’auteur

Jean-Luc Javelaud
Jean-Luc Javelaud
Expert-comptable
Passionné par les nouvelles technologies et le conseil aux entreprises, Jean-Luc Javelaud a développé son activité sur Internet afin de proposer aux entreprises des solutions économiques accompagnées de conseils à valeur ajoutée.
Cette ressource vous a-t-elle aidé ?

À découvrir également

bon-outil-comptable-en-ligne

5 fonctionnalités clés d'un bon logiciel de comptabilité en ligne

Un logiciel de comptabilité en ligne doit vous faire gagner du temps et vous renseigner sur la situation financière de votre entreprise, en temps réel. Les logiciels de comptabilité en ligne se sont de plus en plus démocratisés et il peut être difficile de faire un choix compte tenu de l’offre existante. Pour vous aider, nous faisons le point sur les fonctionnalités importantes d’un logiciel de comptabilité.

9 min.
expert-comptable-pas-cher

Expert-comptable pas cher : comment trouver le meilleur ?

Vous recherchez un expert-comptable sans que cela ne vous coûte trop cher ? Pour vous aider à trouver un expert-comptable pas cher, voici 5 questions à vous poser pour trouver un expert-comptable au meilleur coût. L’occasion de faire le point sur vos besoins et priorité pour bien gérer votre entreprise.

9 min.
different-regime-imposition-tva

Comment faire un apport en nature à une société depuis sa micro entreprise ?

Vous souhaitez faire évoluer votre activité de micro-entreprise en société ? C'est possible en faisant un apport en nature. Même si ce n'est pas obligatoire, cela présente de nombreux avantages. Cela vous permettra de payer moins d'impôts. Et cela peut vous aider à avoir plus de financement avec un capital social important. Explications.

12 min.
declaration-dividendes

Devis expert-comptable : les vrais prix

Vous cherchez un devis d'expert-comptable ? Quelle différence entre un "devis comptable" et un "devis d'expert-comptable" ? Vous souhaitez comprendre comment se calcule son vrai prix ? Vous pouvez obtenir des devis à moins de 100 HT par mois, en ligne le plus souvent. Mais le service ne sera pas le même que celui d'un expert-comptable de proximité dont les montants peuvent dépasser 200 HT par mois pour des services identiques. Dans cet article, nous vous expliquons comment trouver le devis qui correspond le mieux à vos besoins.

9 min.
Pourquoi nous confier votre comptabilité

Votre expert-comptable est toujours là pour vous !

Vous cherchez une solution pour faire votre comptabilité en ligne ou vous songez à externaliser vos finances ? SOCIC est un cabinet comptable qui vous propose une solution logicielle complète disponible directement depuis chez vous et des conseils par nos experts agréés.

En travaillant avec nous, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé avec un collaborateur dédié présent en permanence au cabinet et que vous pouvez joindre à tout moment par mail, téléphone ou tchat : c’est comme vous préférez !

Contactez l’un de nos experts
Votre expert-comptable en ligne est toujours là pour vous